Une application pour traduire le langage des signes

Alors que les moyens de communications ne cessent d'évoluer, les personnes souffrant de déficience auditive sont de plus en plus isolées. Le langage des signes est une solution très limitée, car peu de personnes savent le déchiffrer. Mais des étudiants ukrainiens sont sur le point de faire tomber cette barrière.
Ils sont parvenus à créer un système capable d'analyser et de traduire le langage des signes, puis de le transmettre sous forme de message vocal vers un smartphone.


Cet outil high tech de communication baptisé Enable Talk est composé d'une paire de gants équipés de 15 capteurs de flexion, associés à une boussole, un gyroscope et un accéléromètre qui analysent la position de chaque doigt dans l'espace et leurs mouvements. La mini carte-mère insérée dans le gant contient un contrôleur qui regroupe toutes les informations et les transfère à un smartphone grâce à une connexion Bluetooth. Les signes sont alors traduits sous forme de texte par une application du moteur de recherche Bing. L'application diffuse ensuite une traduction vocale via les enceintes du smartphone. Les gants sont alimentés par une batterie au lithium-ion pour une autonomie de 8 heures.

Grâce à ce système et son application pour smartphone, une personne sourde ou malentendante peut aisément communiquer, même si son interlocuteur ne maîtrise pas le langage des signes. L'équipe ukrainienne à l'origine de cette brillante invention a été récompensé en juillet 2012 à Sydney lors de la finale du concours Imagine Cup, organisée par Microsoft. Le prix de vente de l'Enable Talk devrait se situer autour de 300 euros, mais aucune date de commercialisation n'a été annoncé. Les créateurs ukrainiens tentent de convaincre des investisseurs afin de lancer leur start-up et de débuter la production.
 
 

 
 

 
 
 



Créer un site
Créer un site