VR One - Le premier sac à dos pour réalité virtuelle

 

L’avenir de la réalité virtuelle passera-t-il par la case « sac à dos » pour se libérer de la présence embêtante des câbles qui relient le casque à l’ordinateur ? C’est en tout cas dans cette direction que l’entreprise taïwanaise MSI compte visiblement aller avec la présentation du VR One, un sac à dos pas comme les autres.

 
Celui-ci embarque tout l’attirail nécessaire pour fournir de la réalité virtuelle. L’idée du MSI VR One part d’un constat simple : il est peut être quelque peu délicat de plonger totalement dans la magie de la réalité virtuelle lorsque l’on sait que traîne à ses pieds tout un câble dans lequel on risque de se prendre les pieds dedans à tout moment. Il devient alors périlleux de tourner sur soi-même, de se retourner et de se déplacer dans la pièce.
MSI n’est certes pas le seul industriel dans le monde à se positionner sur le créneau du sac à dos taillé pour la réalité virtuelle. Des groupes comme Zotac et Hewlett-Packard (qui a aussi imaginé un sac à dos doté d’une grosse batterie pour gagner énormément en autonomie avec son PC portable) sont eux aussi en train d’affiner des projets en ce sens. Mais MSI fait pour le moment la course en tête.
Côté technique, on trouve dans le VR One un processeur overclocké, une carte graphique GeForce GTX 10, un port HDMI, un mini DisplayPort, un Thunderbolt 3 de type C, une résolution de 2K pour chaque œil, un taux de rafraîchissement de 90 images par seconde et quatre ports USB 3.0. Bref, une configuration adaptée à la VR, ce qui n’a rien de surprenant vu le créneau sur lequel s’engage le VR One.
Si les caractéristiques techniques ont leur importance, ce ne sont toutefois pas les critères qui importeront le plus avec le VR One. Puisque celui-ci a vocation à se retrouver sur le dos des joueurs, trois points importent vraiment : quel poids fait le sac à dos ? Quelle va être son autonomie sans câblage ? Quelle sera l’émission de chaleur de l’engin ? Personne n’a envie d’avoir un radiateur portatif sur le dos, même en hiver.
Dans sa configuration complète, le VR One pèse 3,6 kilos. C’est très raisonnable. C’est l’équivalent du poids d’un chat et c’est nettement moins exagéré que le poids des cartables que l’on fait porter aux écoliers. En outre, on suppose que l’expérience du VR One concernera surtout des adultes ou des ados, qui n’auront pas de mal à avoir 3,6 kilos sur le dos.
MSI explique que le VR One a deux batteries qui lui offrent une autonomie de 90 minutes quand les paramètres sont au maximum. Les joueurs peuvent prolonger sa durée de fonctionnement en une charge complète s’ils acceptent de sacrifier un peu l’expérience graphique de la réalité virtuelle. MSI ne précise pas en combien de temps se fait une recharge complète. Quant à la question du refroidissement, centrale car le sac à dos est en contact direct avec le joueur, MSI explique que le produit embarque deux ventilateurs de 9 cm et de 9 caloducs pour assurer l’évacuation de la chaleur. Le tout, avec des nuances sonores maîtrisées. Avec le casque sur les oreilles, le joueur n’entendra pas le VR One fonctionner, dont le bruit ne va pas excéder les 40 dBA.
La sortie du VR One sur le marché est prévue pour décembre 2016, pour un prix compris entre 1800 et 2700 euros.
 
 
 
 
   
   

 
   
 
 
 
 
 

9 novembre 2017
L'assistant robotisé de Sony s'appelle Xperia Hello

Tout comme les assistants de Google, Apple ou Amazon, le Xperia Hello est à l’origine un assistant vocal connecté que l’on peut placer dans un salon... Lire la suite

 

4 novembre 2017
Le premier poids lourd électrique se nomme E-Fuso Vision One

Présenté au salon de Tokyo, le camion E-Fuso Vision One, de Daimler, est le premier poids lourd électrique. Il offre une autonomie de 350 km et peut emporter onze tonnes de charge utile... Lire la suite

   

3 novembre 2017
Ce propulseur à ion rend Mars accessible en 17 jours

Un propulseur à ion développé par la NASA a brisé plusieurs records lors d’une série de phases tests. Les responsables espèrent envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 20 ans... Lire la suite

 

3 novembre 2017
Le tableau électrique connecté Resi9 se fond dans le décor

Surfant sur le phénomène des maisons connectées, Schneider Electric a su s'adapter en proposant ce tableau électrique au design moderne et esthétique, s'intégrant parfaitement dans votre habitation... Lire la suite

   

1er novembre 2017
La lampe Mobiya de Schneider Electric recharge vos appareils

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, commercialise sa lampe solaire Mobiya depuis quelques mois en France... Lire la suite

 

31 octobre 2017
Le robot Forpheus est entraîneur de tennis de table

Forpheus est un robot joueur de tennis de table un peu particulier : il cumule le rôle de partenaire et celui de coach... Lire la suite

   

31 octobre 2017
Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres... Lire la suite

 

30 octobre 2017
Les battements du coeur remplaceront les mots de passe

Le développement de ce système baptisé Cardiac Scan a nécessité trois années de travail. La numérisation détecte la géométrie, la forme et la taille du cœur d'une personne pour l'identifier... Lire la suite