VR One - Le premier sac à dos pour réalité virtuelle

 

L’avenir de la réalité virtuelle passera-t-il par la case « sac à dos » pour se libérer de la présence embêtante des câbles qui relient le casque à l’ordinateur ? C’est en tout cas dans cette direction que l’entreprise taïwanaise MSI compte visiblement aller avec la présentation du VR One, un sac à dos pas comme les autres.

 
Celui-ci embarque tout l’attirail nécessaire pour fournir de la réalité virtuelle. L’idée du MSI VR One part d’un constat simple : il est peut être quelque peu délicat de plonger totalement dans la magie de la réalité virtuelle lorsque l’on sait que traîne à ses pieds tout un câble dans lequel on risque de se prendre les pieds dedans à tout moment. Il devient alors périlleux de tourner sur soi-même, de se retourner et de se déplacer dans la pièce.
MSI n’est certes pas le seul industriel dans le monde à se positionner sur le créneau du sac à dos taillé pour la réalité virtuelle. Des groupes comme Zotac et Hewlett-Packard (qui a aussi imaginé un sac à dos doté d’une grosse batterie pour gagner énormément en autonomie avec son PC portable) sont eux aussi en train d’affiner des projets en ce sens. Mais MSI fait pour le moment la course en tête.
Côté technique, on trouve dans le VR One un processeur overclocké, une carte graphique GeForce GTX 10, un port HDMI, un mini DisplayPort, un Thunderbolt 3 de type C, une résolution de 2K pour chaque œil, un taux de rafraîchissement de 90 images par seconde et quatre ports USB 3.0. Bref, une configuration adaptée à la VR, ce qui n’a rien de surprenant vu le créneau sur lequel s’engage le VR One.
Si les caractéristiques techniques ont leur importance, ce ne sont toutefois pas les critères qui importeront le plus avec le VR One. Puisque celui-ci a vocation à se retrouver sur le dos des joueurs, trois points importent vraiment : quel poids fait le sac à dos ? Quelle va être son autonomie sans câblage ? Quelle sera l’émission de chaleur de l’engin ? Personne n’a envie d’avoir un radiateur portatif sur le dos, même en hiver.
Dans sa configuration complète, le VR One pèse 3,6 kilos. C’est très raisonnable. C’est l’équivalent du poids d’un chat et c’est nettement moins exagéré que le poids des cartables que l’on fait porter aux écoliers. En outre, on suppose que l’expérience du VR One concernera surtout des adultes ou des ados, qui n’auront pas de mal à avoir 3,6 kilos sur le dos.
MSI explique que le VR One a deux batteries qui lui offrent une autonomie de 90 minutes quand les paramètres sont au maximum. Les joueurs peuvent prolonger sa durée de fonctionnement en une charge complète s’ils acceptent de sacrifier un peu l’expérience graphique de la réalité virtuelle. MSI ne précise pas en combien de temps se fait une recharge complète. Quant à la question du refroidissement, centrale car le sac à dos est en contact direct avec le joueur, MSI explique que le produit embarque deux ventilateurs de 9 cm et de 9 caloducs pour assurer l’évacuation de la chaleur. Le tout, avec des nuances sonores maîtrisées. Avec le casque sur les oreilles, le joueur n’entendra pas le VR One fonctionner, dont le bruit ne va pas excéder les 40 dBA.
La sortie du VR One sur le marché est prévue pour décembre 2016, pour un prix compris entre 1800 et 2700 euros.
 
 
 
 
   
   

 
   
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite