Votre smartphone pourra bientôt réaliser du séquençage d'ADN

 

Des chercheurs ont conçu un microscope qui, associé au capteur photo d'un smartphone, est capable de détecter les produits fluorescents des réactions de séquençage de l'ADN dans les cellules et les tissus. De quoi réaliser des diagnostics de pointe sans avoir besoin de disposer d’un laboratoire.

 
Grâce aux progrès technologiques qui ont cours ces dernières années, le séquençage de l’ADN est devenu à la fois plus rapide à réaliser et moins onéreux. Et dans un avenir pas très lointain, cette analyse sera vraisemblablement praticable sur le terrain avec l'aide d'un smartphone.
Une équipe de chercheurs de l'université de Californie à Los Angeles (UCLA) et des universités de Stockholm et d'Uppsala (Suède) a présenté un microscope qui s'appuie sur l'appareil photo d'un smartphone. Le dispositif est en mesure de détecter les produits fluorescents des réactions de séquençage de l'ADN dans les cellules et les tissus. Concrètement, cela signifie qu'un médecin pourrait, par exemple, brancher cet instrument sur un smartphone et réaliser un séquençage ADN ciblé ou bien une analyse moléculaire sur une tumeur dans des lieux dépourvus de laboratoire.
Selon les chercheurs, cet outil mobile permettrait, en théorie, de diagnostiquer des cancers ou des maladies infectieuses à peu près n'importe où. De quoi évoluer vers de la télémédecine de pointe en réalisant le summum des diagnostics sans avoir besoin de disposer de moyens techniques importants.
L'appareil dont il est question ici se compose d'un adaptateur fabriqué par impression 3D qui vient se fixer à l'appareil photo d'un smartphone Lumia 1020. L'accessoire comporte deux diodes laser pour l'imagerie par fluorescence et une diode électroluminescente blanche pour l'imagerie de transmission. Des essais concluants ont été réalisés sur des lignées cellulaires de cancer du côlon et sur des échantillons de tumeurs humaines. Le traitement des images a été géré par un algorithme d'apprentissage automatique.
Malgré ce succès des plus encourageants, les chercheurs estiment que leur « smartphone microscope » peut encore gagner en précision et en profondeur au niveau du séquençage. Mais la puissance de ces terminaux mobiles a réellement le potentiel pour révolutionner l'analyse biomédicale ambulante avec à la clé, la possibilité de traiter des populations qui n'ont pas aujourd'hui accès à ce type de médecine.
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 

9 novembre 2017
L'assistant robotisé de Sony s'appelle Xperia Hello

Tout comme les assistants de Google, Apple ou Amazon, le Xperia Hello est à l’origine un assistant vocal connecté que l’on peut placer dans un salon... Lire la suite

 

4 novembre 2017
Le premier poids lourd électrique se nomme E-Fuso Vision One

Présenté au salon de Tokyo, le camion E-Fuso Vision One, de Daimler, est le premier poids lourd électrique. Il offre une autonomie de 350 km et peut emporter onze tonnes de charge utile... Lire la suite

   

3 novembre 2017
Ce propulseur à ion rend Mars accessible en 17 jours

Un propulseur à ion développé par la NASA a brisé plusieurs records lors d’une série de phases tests. Les responsables espèrent envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 20 ans... Lire la suite

 

3 novembre 2017
Le tableau électrique connecté Resi9 se fond dans le décor

Surfant sur le phénomène des maisons connectées, Schneider Electric a su s'adapter en proposant ce tableau électrique au design moderne et esthétique, s'intégrant parfaitement dans votre habitation... Lire la suite

   

1er novembre 2017
La lampe Mobiya de Schneider Electric recharge vos appareils

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, commercialise sa lampe solaire Mobiya depuis quelques mois en France... Lire la suite

 

31 octobre 2017
Le robot Forpheus est entraîneur de tennis de table

Forpheus est un robot joueur de tennis de table un peu particulier : il cumule le rôle de partenaire et celui de coach... Lire la suite

   

31 octobre 2017
Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres... Lire la suite

 

30 octobre 2017
Les battements du coeur remplaceront les mots de passe

Le développement de ce système baptisé Cardiac Scan a nécessité trois années de travail. La numérisation détecte la géométrie, la forme et la taille du cœur d'une personne pour l'identifier... Lire la suite