Voici la première arme à feu en métal imprimée en 3D

 

Cody Wilson est un Américain défenseur du crypto-anarchisme et étudiant en droit. Il est surtout connu comme le fondateur et directeur de Defense Distributed, une association à but non lucratif qui développe et publie des armes à feu open source, appelée Wiki Weapons, imprimable pour impression tridimensionnelle.

 

Cet américain qui se définit comme un homme de gauche, à tendance anarchiste, a présenté une arme imprimée en 3D, intégralement en métal. Une arme plus vraie que nature qu’il a tout simplement conçu grâce à la mise à jour de son imprimante 3D, Ghost Gunner (artilleur fantôme). L’impression de semi-automatique comme le Colt 45 est désormais possible, et celle de Glock le sera bientôt. Pas de numéro de série, ni d’achat à un revendeur agrée rend sa détection quasiment impossible par les autorités.
Les initiés ont fait la connaissance de Cody Wilson en 2013 avec « The Liberator », la première arme à feu fonctionnelle imprimée en 3D. Il s'agissait d'un colt 45 en plastique ABS dont seul le percuteur était en métal. Une précaution prise par son créateur pour qu’il reste détectable dans les aéroports notamment.
Le jeune étudiant avait même publié les plans 3D de l’arme sur son site Defense Distributed, incitant les autorités à mettre le holà. Trop tard puisque plus de 100000 téléchargements avaient déjà été effectués. Depuis, ces plans sont disponibles sur de nombreux sites de Torrent.
Demain verra-t-il l’avènement d’un monde où imprimer une arme à feu sera simple comme bonjour ? Il n’aura fallu qu’une petite heure à Wilson pour concevoir le sien. Les autres devront débourser pas moins de 1675 dollars pour s’offrir Ghost Gunner sur le site de l’américain, télécharger les plans et acquérir le reste du matériel nécessaire. Rien de bien insurmontable pour quelqu’un de motivé.
Et la législation dans tout ça ? Floue, ce qui rend l’impression 3D d’armes à feu toujours possible, mais surtout légale. Aux États-Unis, la revente et la cession d’une arme à feu imprimée en 3D sont interdites, pas leur impression. La Californie impose seulement de déclarer toute arme imprimée en 3D afin de vérifier les antécédents du propriétaire, autant dire que ce sera au bon vouloir de chaque Ghost Gunner ! En France, une proposition de loi a été déposée pour encadrer l’impression 3D, et n’apporte finalement pas grand-chose de nouveau.
Même si ces armes sont loin d’égaler les armes à feu traditionnelles en terme de qualité (portée du tir, fiabilité, usure du plastique, etc.), le contexte actuel a de quoi inquiéter après les nombreuses tueries de ces dernières années aux Etats-Unis, dont la plus meurtrière de l'histoire américaine à Las Vegas, qui a fait 58 morts et plus de 500 blessés, le 1er octobre 2017.

 
 
 
 

 
 
    

 
 

 
   
                 

Un réseau de recharge rapide pour les véhicules électriques

Trois constructeurs automobiles allemands (BMW, Volkswagen, Daimler) et l'américain Ford collaborent pour déployer un réseau de bornes de recharge ultra rapide pour les véhicules électriques en Europe... Lire la suite

 

Terzo Millenio la Lamborghini du futur

Le prestigieux institut de recherche américain MIT (Massachusetts Institute of Technology) a signé un partenariat avec le constructeur automobile italien Lamborghini... Lire la suite

 
 

La route du futur stockera la chaleur pour la restituer

Dans un futur proche, il sera possible de rouler sur des routes capables de dénneiger une chaussée, mais aussi de chauffer des bâtiments publiques et des habitations... Lire la suite

 

Des robots scannent les rayons des magasins américains

Certains supermarchés américains testent depuis octobre 2017 des robots capables de scanner les produits entreposés dans les rayons... Lire la suite

 
 

La nouvelle version du robot chien Aibo de Sony

Le premier modèle de ce chien robot  a été commercialisé il y a 18 ans. Truffé de capteurs et dopé à l'intelligence artificielle, il revient dans une nouvelle version prévue pour 2018... Lire la suite

 

L'assistant robotisé de Sony s'appelle Xperia Hello

Tout comme les assistants de Google, Apple ou Amazon, le Xperia Hello est à l’origine un assistant vocal connecté que l’on peut placer dans un salon... Lire la suite

 

Le premier poids lourd électrique se nomme E-Fuso Vision One

Présenté au salon de Tokyo, le camion E-Fuso Vision One, de Daimler, est le premier poids lourd électrique. Il offre une autonomie de 350 km et peut emporter onze tonnes de charge utile... Lire la suite

 

Ce propulseur à ion rend Mars accessible en 17 jours

Un propulseur à ion développé par la NASA a brisé plusieurs records lors d’une série de phases tests. Les responsables espèrent envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 20 ans... Lire la suite

       

Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres... Lire la suite