Véhicules électriques - au tour des poids lourds

 

Après les voitures, voici venu le temps des camions électriques. Daimler a présenté fin octobre 2017 au salon de Tokyo le premier camion électrique, E-Fuso Vision One (lire notre article), tandis que Tesla dévoilait trois semaines plus tard son très attendu poids lourd électrique, le Tesla Semi. Et voici maintenant ET-One, un modèle signé Thor Trucks, une start-up basée à Los Angeles qui met en avant des performances plutôt intéressantes.

 

Elon Musk a présenté le Tesla Semi, un semi-remorque avec lequel il compte conquérir un marché aussi concurrentiel qu'exigeant où le coût d'utilisation est calculé au centime près. Pour cela, le Tesla Semi offrira 805 kilomètres d'autonomie avec un chargement de 36 tonnes.
Chaque roue est équipée d'un moteur électrique issu de la Tesla Model 3, ce qui lui permet d'accélérer de 0 à 100 km/h en 20 secondes, chargement au maximum. Un camion Diesel met environ 1 minute pour faire de même. Tesla annonce un coût au kilomètre de 1,26 dollar contre 1,51 dollar pour un moteur Diesel. Dépourvu de transmission, de moteur et de boîte de vitesse, le Tesla Semi sera moins cher à entretenir. Le constructeur va même jusqu'à garantir 1 million de miles sans panne (soit 1,6 million de kilomètres).
Du point de vue du design, le Tesla Semi joue avec un style très épuré hérité des berlines de la marque. À l'intérieur, le chauffeur est installé en position centrale, flanqué de deux écrans tactiles en guise de tableau de bord. Le camion est équipé de la conduite assistée, freinage d'urgence et maintient automatique dans la voie. À terme, il pourra rouler en convoi automatisé. La production du Tesla Semi doit débuter en 2019, son prix n'a pas été annoncé.

Un mois après la présentation officielle par Elon Musk de son poids lourd électrique, Tesla trouve son premier concurrent sérieux à travers ET-One, un modèle signé Thor Trucks. La start-up basée à Los Angeles met en avant des performances impressionnantes, avec une capacité de charge d’environ 40 tonnes et une autonomie de 482 km par charge.
L'ET-One est né de l’imagination de Dakota Semler et Gio Sordoni, co-fondateurs de Thor. Ce camion électrique roulant à une vitesse de pointe de 113 km/h, disposant d’un système de freinage par récupération et alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité variant de 400 à 800 kWh (vitesse de charge à vide 90 minutes) se destine aux courts trajets. Ce qui est assez similaire à ce que propose le modèle de base du Tesla Semi.
Côté prix, L’ET-One est annoncé à 150000 $, base qui peut atteindre les 200000 $ selon les options et les équipements du véhicule. Thor trucks justifie le prix élevé de l’ET-One par la réduction des coûts à l’utilisation. La start-up parle d’une économie par mile de 60 % pour l’entretien et jusqu’à 70 % pour le carburant, comparé à un camion diesel traditionnel à moteur thermique de mêmes capacités.
Le développement d’ET-One a été entièrement financé par Semler et la société cherche des partenaires commerciaux pour aider à mettre le véhicule sur le marché d’ici 2019.