Tesla a dévoilé sa voiture électrique Model 3
 
Tesla vient de lever le voile sur la Model 3, au sein du centre de design de Hawthorne en Californie. Créditée d'une autonomie de 350 km et d'un 0 à 100 km/h sous les 6 secondes en entrée de gamme, la berline Tesla Model 3 débutera à environ 31000 euros, pour une arrivée sur le marché européen en 2018.
 
Avec la Model 3, Elon Musk explique que Tesla a atteint son objectif en sortant « une voiture pour le marché de masse, abordable. » L’effet n’a pas tardé à se faire sentir puisque 115000 précommandes ont déjà été enregistrées. Un véritable raz-de-marée qui ressemble à ceux connus par certains constructeurs de smartphones, Apple en tête.
Pour la Model 3, le constructeur a repris le concept de la berline familiale, aménageant cinq vraies places pour adultes dans l’habitacle.  Au centre d’un style très épuré trône l’habituel écran tactile, cher à la marque et ici en version 15 pouces. À la différence des précédents modèles, c’est le seul affichage présent sur la Model 3 qui se détache du tableau de bord traditionnel.
À pleine charge, sa batterie peut véhiculer ses passagers sur une distance de 346 kilomètres. Bien que moins onéreuse que ses grandes soeurs, elle abat tout de même le 0 à 100 en six secondes. Elle est donc beaucoup plus rapide qu’une berline à moteur thermique. Sa partie technologique accueille également un autopilot, une fonction de conduite automatique sur autoroute. Enfin, la Model 3 sera compatible avec les stations Supercharger de Tesla qui permettent de charger la voiture en quelques minutes au lieu de plusieurs heures sur une prise classique.
Seule ombre encore au tableau : le temps d’attente. La Model 3 ne sera disponible qu’en 2017 aux États-Unis et pas avant 2018 en Europe. Avec le bonus écolo de 6300 €, le prix de la Model 3 devrait s'établir aux alentours de 28700 € en France, soit l'équivalent du tarif d'une Peugeot 308 Féline 1.2 PureTech (130 ch). Aujourd'hui, les tarifs de la Model S démarrent à 77900 €, ce qui n'a d'ailleurs pas empêché l'auto d'être la deuxième voiture électrique la plus vendue en Europe en 2015, juste devant la Nissan Leaf.
La berline compacte devrait permettre à Tesla d'atteindre le cap des 500000 voitures produites chaque année. La réussite de l'auto est cruciale pour le constructeur indépendant, qui reste déficitaire.