Une tablette qui intègre le sens du toucher
 
La société finlandaise Senseg a imaginé une tablette basée sur la technologie  haptique qui permet d'intégrer le sens du toucher. Cette nouvelle technologie  permet ainsi de sentir sous les doigts les textures affichées à l'écran. Microsoft va même plus loin en inventant l'écran tactile 3D avec retour d'effet.
 
Ce potentiel ouvre la porte à de nouvelles dimensions dans le domaine des jeux vidéos. Elle va aussi révolutionner le braille pour les personnes aveugles et mal voyantes, qui pourront désormais avoir accès aux tablettes et aux smartphones. Le principe de cette technologie haptique s'appuie sur la loi de Coulomb. Une force électrique s'exerçe sur deux particules électrostatiques chargées et immobiles. Le champ électrostatique produit une sorte de frottement provoquant la sensation de toucher. Senseg annonce cette tablette pour 2014.
Chez Microsoft, les chercheurs sont partis d’un écran 3D standard de 24 pouces auquel ils ont superposé une dalle tactile. Entre les deux surfaces, ils ont intercalé des capteurs de force qui détectent la pression exercée sur l’écran. À l’arrière du dispositif baptisé 3D haptic touch, un bras robotisé en contact avec la dalle et qui se déplace d’avant en arrière produit la vibration voulue lorsqu’une pression est appliquée sur la surface tactile. Pour illustrer le fonctionnement de leur système, Mike Sinclair, Michel Pahud et Hrvoje Benko, les trois ingénieurs de Microsoft Research à l’origine du projet, ont développé un jeu qui consiste à manipuler cinq objets de formes et de textures différentes. On trouve un cube représentant la pierre, qui renvoie une sensation de dureté au toucher et que l’on déplace moins facilement que l’éponge, dont on ressent la souplesse sous le doigt grâce à l’effet haptique. L’utilisateur peut également manipuler un gobelet, un cube en bois et un ballon qui servent à appréhender ce que l’équipe de Microsoft définit comme une « expérience "visuohaptique" 3D ». Le système permettrait même de percevoir les contours d’une surface.
Les concepteurs du 3D Haptic Touch envisagent plusieurs débouchés, notamment en médecine, en offrant par exemple aux praticiens la possibilité d’ajouter un retour sensoriel physique lorsqu’ils analysent des images d’organes. La technologie a également du potentiel pour l’enseignement, afin de faire toucher aux étudiants des matériaux rares ou dangereux et effectuer des simulations. Un autre domaine de prédilection est bien entendu celui des jeux vidéo, qui peuvent trouver maintes manières d’exploiter le retour d’effet sur un écran 3D.
 
 
 
 
   
 
 
 
 
   


 
 
 
L'actualité des nouvelles technologies


 
21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome


 
19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones

15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

 
14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?