Mangez ce robot, il parcourra votre corps pour vous soigner

 

Robots constitués d’ADN, robots sociaux, robots tueurs… La révolution robotique est définitivement en marche et ce nouveau projet l’emmène au-delà de nos espérances. Mené par l’École Polytechnique de Lausanne, en Suisse, les chercheurs développent en effet un outil que vous pourrez ingérer. Cet outil, fixé à un robot comestible, est un actionneur constitué de gélatine. Autrement dit, c’est la partie d’un système robotique qui permet de le mettre en mouvement.

 

Si pratiquement tous les composants des robots ont été rendus comestibles (comme la batterie, les transistors, etc), ils étaient tous immobiles. Ils ne formaient donc pas un robot, ce n’était que des éléments indépendants les uns des autres. Grâce à cette invention, le robot comestible pourra avoir une réelle fonction au sein du corps humain. Dans l’étude, les chercheurs affirment : « Ces actionneurs comestibles, combinés avec d’autres matériaux consommables, pourraient poser les fondations d’un nouveau type de robots ».
Présenté lors de l’IROS, la Conférence Internationale sur les Robots et Systèmes Intelligents à Vancouver, l’actionneur pourrait être révolutionnaire. Il est fait de gélatine, ce qui le rend biodégradable et écologique. Il mesure 90 millimètres de long, 20 millimètres de largeur et 17 millimètres d’épaisseur.
L’actionneur n’a pas besoin de courant électrique. Il est rempli d’air ou de liquides réagissant avec d’autres produits chimiques. Lorsqu’il se pressurise, l’actionneur peut se plier jusqu’à 170 degrés. Au contraire, lorsqu’il n’y a plus de pression, il redevient droit. Cette fonction pourra permettre au robot porteur de saisir des objets divers et variés… mais aussi de se déplacer dans le corps humain.
Les scientifiques indiquent avoir de grands projets pour ce petit robot : « Les composants de ce genre de robots comestibles pourraient être mêlés à des nutriments, ou à des éléments pharmaceutiques pour la digestion et la métabolisation (transformation chimique d’une substance dans un organisme vivant). D’autres applications sont possibles, comme des robots jetables pour explorer le corps humain, des robots digestibles pour les besoins médicaux, et le transport de nourriture pendant lequel le robot n’a pas besoin d’une autre charge, puisque c’est lui la nourriture ». Et l’étude affirme également : « Des robots totalement comestibles pourraient aider à étudier le comportement des animaux sauvages. Ils pourraient être ingérés par eux. ». Ils pourront également servir de métabolisants pour préserver la faune locale, ou guérir le corps humain. Dans tous les cas, les applications sont multiples. Ingérer des robots pour guérir, en serez-vous capables ?

 
 
 
 

 
 
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite