L'Inde souhaite acquérir le train subsonique Hyperloop

Après Dubaï, Paris et Amsterdam, la Russie, la Finlande ou encore la Slovaquie, l'Autriche et la Hongrie, l'Inde veut à son tour une ligne Hyperloop. L'État indien de l'Andhra Pradesh a passé un accord avec la société Hyperloop Transportation Technologies pour construire une ligne de train subsonique. Le trajet qui dure actuellement une heure entre les villes d'Amaravati et de Vijayawada, passera à six minutes seulement.

 

Hyperloop Transportation Technologies (HTT), l'une des entreprises qui se sont lancées dans le développement de ce train subsonique, vient de signer un accord dans ce sens avec le gouvernement de l'État de l'Andhra Pradesh.
Il prévoit de relier en six minutes les villes d'Amaravati et de Vijayawada, qui sont aujourd'hui distantes d'environ une heure en voiture. Au cours de la première phase du projet qui débutera le mois prochain, Hyperloop Transportation Technologies va mener une étude de faisabilité de six mois en travaillant avec des partenaires des secteurs public et privé afin d'analyser la configuration des deux villes et concevoir le tracé le plus pertinent. À l'issue de cette étape, la construction de la ligne Hyperloop devrait être lancée.
HTT a déjà conclu des accords similaires avec d'autres villes et pays, notamment en Indonésie, Corée du Sud, France et à Abu Dhabi. En mars 2017, l'entreprise a ouvert un centre de recherche et développement en France, à Toulouse, où elle a commencé le développement du prototype de sa capsule Hyperloop, qui doit être achevée début 2018.
En ce qui concerne l'Inde, aucune date précise de mise en service n'est indiquée pour le moment. Mais HTT a par le passé assuré que sa première ligne Hyperloop serait opérationnelle en 2020. Reste à voir si la société pourra tenir ce délai alors que sa piste d'essai de 8 kilomètres prévue à Quay Valley, en Californie (États-Unis), annoncée depuis 2015, n'est toujours pas opérationnelle. Pour le moment, les différentes sociétés qui se sont emparées du projet n'ont pas encore prouvé la faisabilité de ce train supersonique, et sa capacité à transporter des voyageurs dans des tubes à plus de 1235 km/h, soit au-delà de la vitesse du son. Elles semblent toutefois s’en rapprocher tout doucement. La start-up Hyperloop One, qui s'est lancée la première dans la course, a officialisé un record de vitesse accompli le 29 juillet 2017 à Apex, dans le désert du Nevada, juste au nord de Las Vegas.
Il a atteint une vitesse de 310 km/h au bout de 300 mètres sur une distance totale de 437 mètres dans le tube d’essai DevLoop. Du coup, en extrapolant, Hyperloop One pense pouvoir atteindre une vitesse de 1000 km/h avec une distance de 2000 mètres. Mais gardons à l'esprit pour le moment que la société a juste prouvé qu'elle était capable de faire circuler un pod à la vitesse du TGV sur une toute petite distance.
Le prototype de tube, baptisé XP-1, ressemble à une immense baleine noire et bleue de plus de 8 mètres de long et 2,7 mètres de haut. Tout en aluminium et fibre de carbone. Il a été 4,5 fois plus vite que lors des derniers tests réalisés en mai 2017. Ce qui frappe, lorsque l'on regarde les différentes vidéos d'Hyperloop One, c'est le petit bruit caractéristique que fait le pod. Un son futuriste proche de celui d'un sabre laser.
Hyperloop One a parcouru du chemin depuis son premier test. En 2016,  l'entreprise avait réuni la presse pour une démo décevante d'une minute à peine. Elle avait consisté à parcourir 50 mètres à 185 km/h et avait suscité beaucoup de scepticisme.

   
 
 
 
 

 
 
 
 

 
   
                 

Un réseau de recharge rapide pour les véhicules électriques

Trois constructeurs automobiles allemands (BMW, Volkswagen, Daimler) et l'américain Ford collaborent pour déployer un réseau de bornes de recharge ultra rapide pour les véhicules électriques en Europe... Lire la suite

 

Terzo Millenio la Lamborghini du futur

Le prestigieux institut de recherche américain MIT (Massachusetts Institute of Technology) a signé un partenariat avec le constructeur automobile italien Lamborghini... Lire la suite

 
 

La route du futur stockera la chaleur pour la restituer

Dans un futur proche, il sera possible de rouler sur des routes capables de dénneiger une chaussée, mais aussi de chauffer des bâtiments publiques et des habitations... Lire la suite

 

Des robots scannent les rayons des magasins américains

Certains supermarchés américains testent depuis octobre 2017 des robots capables de scanner les produits entreposés dans les rayons... Lire la suite

 
 

La nouvelle version du robot chien Aibo de Sony

Le premier modèle de ce chien robot  a été commercialisé il y a 18 ans. Truffé de capteurs et dopé à l'intelligence artificielle, il revient dans une nouvelle version prévue pour 2018... Lire la suite

 

L'assistant robotisé de Sony s'appelle Xperia Hello

Tout comme les assistants de Google, Apple ou Amazon, le Xperia Hello est à l’origine un assistant vocal connecté que l’on peut placer dans un salon... Lire la suite

 

Le premier poids lourd électrique se nomme E-Fuso Vision One

Présenté au salon de Tokyo, le camion E-Fuso Vision One, de Daimler, est le premier poids lourd électrique. Il offre une autonomie de 350 km et peut emporter onze tonnes de charge utile... Lire la suite

 

Ce propulseur à ion rend Mars accessible en 17 jours

Un propulseur à ion développé par la NASA a brisé plusieurs records lors d’une série de phases tests. Les responsables espèrent envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 20 ans... Lire la suite

       

Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres... Lire la suite