Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

 

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres. Le dispositif, qui peut fonctionner avec un smartphone, demande à être perfectionné, mais il pourrait à terme être utilisé par les voitures autonomes. Baptisé CornerCameras, ce système se sert de la réflexion lumineuse au sol pour détecter des personnes ou des objets masqués par des angles morts.

 

Les voitures autonomes sont dotées d'un système de vision à 360° très performant basé sur des capteurs d'ultrasons, des Lidar et des caméras grâce auxquels elles peuvent détecter les véhicules en mouvement, distinguer les piétons et les cyclistes et même voir la nuit. Mais il est une chose qu'elles ne peuvent pas encore faire : déceler la présence d'un autre véhicule masqué par le coin d'une rue. Cela pourrait bientôt changer grâce aux travaux d'une équipe du CSAIL (Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory), au MIT (Massachusetts Institute of Technology).
Le système d'imagerie CornerCameras peut fonctionner avec l'appareil photo d'un smartphone, et se sert de la réflexion lumineuse pour détecter des personnes ou des objets masqués par des angles morts en mesurant leur vitesse et leur trajectoire en temps réel. En effet, même caché par l'angle d'un mur, un objet réfléchit une faible quantité de lumière au sol qui se projette dans le champ de vision couvert par la caméra. C'est cette ombre portée qui est décomposée en images pour être analysée.
Simple dans son principe, cette technique se révèle aussi efficace dans la plupart des conditions d'éclairage. Elle fonctionne à l'extérieur mais également à l'intérieur des bâtiments et n'est pas perturbée par la pluie. Et le fait qu'elle puisse travailler avec le capteur photovidéo d'un smartphone du commerce laisse augurer la possibilité de l'intégrer facilement et à faible coût dans des voitures autonomes.
Simple dans son principe, cette technique se révèle aussi efficace dans la plupart des conditions d'éclairage. Elle fonctionne à l'extérieur mais également à l'intérieur des bâtiments et n'est pas perturbée par la pluie. Et le fait qu'elle puisse travailler avec le capteur photovidéo d'un smartphone du commerce laisse augurer la possibilité de l'intégrer facilement et à faible coût dans des voitures autonomes.
L'équipe du MIT a testé son système avec des personnes marchant dans une pièce dont la porte était entrouverte. En se basant sur la lumière réfléchie sur un seul angle au sol, elle a pu déterminer le nombre de personnes présentes et leur sens de déplacement. En observant deux angles adjacents, le logiciel a même pu trianguler de façon approximative l'emplacement du sujet dans la pièce.
Cependant, les chercheurs soulignent les limites de CornerCameras qui ne fonctionne pas lorsqu'il n'y a pas de lumière ou bien si l'éclairage dans la zone non visible est trop faible. Le système a également des difficultés avec l'éclairage changeant lorsque des nuages occultent le soleil par intermittence. Les travaux de développement vont se poursuivre, avec notamment des tests sur une plateforme en mouvement, condition indispensable pour pouvoir envisager une intégration de ce dispositif dans une voiture autonome.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 

9 novembre 2017
L'assistant robotisé de Sony s'appelle Xperia Hello

Tout comme les assistants de Google, Apple ou Amazon, le Xperia Hello est à l’origine un assistant vocal connecté que l’on peut placer dans un salon... Lire la suite

 

4 novembre 2017
Le premier poids lourd électrique se nomme E-Fuso Vision One

Présenté au salon de Tokyo, le camion E-Fuso Vision One, de Daimler, est le premier poids lourd électrique. Il offre une autonomie de 350 km et peut emporter onze tonnes de charge utile... Lire la suite

   

3 novembre 2017
Ce propulseur à ion rend Mars accessible en 17 jours

Un propulseur à ion développé par la NASA a brisé plusieurs records lors d’une série de phases tests. Les responsables espèrent envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 20 ans... Lire la suite

 

3 novembre 2017
Le tableau électrique connecté Resi9 se fond dans le décor

Surfant sur le phénomène des maisons connectées, Schneider Electric a su s'adapter en proposant ce tableau électrique au design moderne et esthétique, s'intégrant parfaitement dans votre habitation... Lire la suite

   

1er novembre 2017
La lampe Mobiya de Schneider Electric recharge vos appareils

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, commercialise sa lampe solaire Mobiya depuis quelques mois en France... Lire la suite

 

31 octobre 2017
Le robot Forpheus est entraîneur de tennis de table

Forpheus est un robot joueur de tennis de table un peu particulier : il cumule le rôle de partenaire et celui de coach... Lire la suite

   

31 octobre 2017
Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres... Lire la suite

 

30 octobre 2017
Les battements du coeur remplaceront les mots de passe

Le développement de ce système baptisé Cardiac Scan a nécessité trois années de travail. La numérisation détecte la géométrie, la forme et la taille du cœur d'une personne pour l'identifier... Lire la suite