Les gants VR HaptX atteignent un réalisme incroyable

 

Habituellement, les gants VR disponibles sur le marché offrent un retour haptique qui s’apparente à une sensation de vibration, mais cela ne permet pas vraiment de connaître la nature de l'objet touché. Ce qui n’est pas le cas de cette nouveauté de HaptX, qui promet de faire ressentir à vos mains virtuelles au millimètre près différentes textures, formes, températures, dureté… De plus, ces gants sont capables d’empêcher vos mains de traverser des objets virtuels !

 

Pour atteindre une telle précision et un tel réalisme, ce gant de réalité virtuelle HaptX a été conçu avec un tissu intelligent en silicone composé de petites poches d’air qui constituent des actionneurs haptiques plus nombreuses sous les doigts (plus sensibles), et bien moins sous les paumes et dans le creux de la main. Lorsque vous touchez un objet virtuel, ces centaines de bulles se gonflent et font sentir à votre peau une sensation identique au véritable toucher.
À part cette seconde peau, il est également possible d’ajouter une autre couche constituée cette fois-ci de microcanaux à travers lesquels circule de l’eau pour permettre de ressentir les différentes températures. Ce gant révolutionnaire permet également de simuler un retour de force pour appliquer une résistance allant jusqu’à deux kilos sur chaque doigt.
Malgré tout, les gants HaptX présentent un inconvénient majeur : ils sont lourds, volumineux et peu confortables, notamment du fait que le gant soit relié à un module externe qui propulse l’air à travers un câble… En outre, si la première version des gants sera lancée l’année prochaine, la commercialisation ne concernera d’abord que les professionnels qui exercent par exemple dans des espaces médicaux, militaires ou industriels, sa précision et sa finesse étant plus importantes dans ces domaines auxquels s’applique la réalité virtuelle, que dans le monde des jeux vidéo…
Autre fait intéressant, HaptX envisage de se baser sur cette technologie pour créer un body complet. En effet, la société Jake Rubin qui commercialisera ces gants pense à combiner cet accessoire à un exosquelette pour une immersion complète dans un environnement virtuel.