La révolution des écrans flexibles
 
Alors que Samsung et LG ont tous deux bataillé pour être les premiers à proposer des smartphones pourvus d’écrans flexibles, Apple aurait le même type de projet en vue pour ses futurs iPhone. En 2011, Nokia avait aussi dévoilé un prototype de smartphone entièrement flexible, le Nokia Kinetic ( en photo ci-contre ).
 
L'utilisateur peut contrôler l'interface du smartphone de Nokia en le pliant dans tout les sens. Il peut par exemple effectuer un zoom en tordant le Kinetic dans un sens. Avec ce genre de technologie, l'écran tactile n'a plus aucune utilité, encore moins les touches physiques. Le prototype basé sur la nanotechnologie et des matériaux composites fonctionne à merveille, et devrait bientôt être proposé au grand public.
Du côté de Samsung, le géant sud-coréen propose le Galaxy Round. Il dispose d'un écran incurvé de 5,7 pouce, d’un processeur quad-core cadencé à 2.3 GHz, de 3 Go de RAM, de 32 Go de mémoire interne et d’une batterie de 2 800 mAh. Vendu exclusivement en Corée, ce smartphone flexible serait prochainement proposé aux Etats-unis selon le revendeur Negri Electronics, au prix de 830 €.
Le fabricant LG prévoit quant à lui une sortie étendu de son smartphone G Flex. La capacité à se déformer de ce modèle est supposée améliorer sa résistance. Le G Flex possède une autre particularité, une coque arrière auto-régénérante. LG a appliqué un traitement spécial à la coque de son G Flex, permettant à ce dernier de résister aux rayures. Grâce à un film protecteur appliqué au dos du smartphone, la marque assure que son nouveau joujou ultra-résistant peut effacer ou estomper les traces que d'autres smartphones garderaient durant toute leur durée de vie. Le G Flex est commercialisé depuis février 2014.

Le modèle flexible d’Apple étendrait l’affichage sur les flancs du smartphone. L'idée n'est pas nouvelle, puisque la firme avait déjà obtenu un brevet déposé en 2011 de la part du bureau des brevets et des marques américains (USPTO). Il décrivait un appareil ressemblant fort à la sixième génération de l’iPod Nano, doté d’un écran courant sur toute la surface de l’appareil. Cet écran recouvrant les côtés de l’iPhone ne serait pas la seule nouveauté. Ces futurs iPhone ( il y en aurait deux ) seraient également dotés d’une diagonale d’écran plus conséquente. Ainsi, deux tailles d’écran allant de 4,7 à 5,5 pouces seraient à l’étude. Enfin, Apple pourrait également intégrer une technologie permettant de capter la pression exercée par le doigt sur la surface de l’écran. Ces iPhone arriveraient sur le marché au cours du second semestre 2014.