Les battements du coeur remplaceront les mots de passe

 

Notre visage, notre voix, nos doigts et nos yeux ne sont pas les seuls éléments qui peuvent être utilisés pour nous identifier avec certitude. Des chercheurs ont créé un système biométrique qui s'appuie sur la numérisation du cœur d'une personne pour en déterminer la taille, la forme et le rythme. Le but ? Se servir de ces informations uniques comme outil biométrique.

 

La démonstration en a été faite par une équipe de chercheurs de l'université de Buffalo, aux États-Unis. Le développement de ce système baptisé Cardiac Scan a nécessité trois années de travail. La numérisation détecte la géométrie, la forme et la taille du cœur d'une personne pour l'identifier. « Il n'y a pas deux personnes avec des cœurs identiques », commente Wenyao Xu, professeur adjoint au département de l'Informatique et de l'ingénierie de l'université de Buffalo. La forme d'un cœur ne change pas, sauf lorsque les personnes souffrent de maladies graves, ajoute le chercheur.
La numérisation du cœur se fait avec un radar Doppler 2,4 GHz. La procédure ne prend que huit secondes, après quoi l'identification est continue. Cela veut dire que tant que la personne se sert de son ordinateur ou de son smartphone, le système la reconnaît. Le verrouillage se fait automatiquement dès qu'elle s'éloigne ou que quelqu'un d'autre cherche à se connecter.
Ce procédé présente l'avantage d'être passif, sans contact et totalement transparent pour l'usager qui n'a pas à interagir physiquement avec un lecteur biométrique ni à se rappeler des mots de passe. Testé sur 78 volontaires, le Cardiac Scan a obtenu un taux de réussite de 98 % avec les personnes positionnées à un mètre du radar Doppler. Actuellement, le dispositif peut suivre une personne jusqu'à 30 mètres de distance, ce qui permettrait, par exemple, de l'utiliser dans les aéroports. Quant aux ondes émises par le système, le professeur Xu assure que la puissance du signal est nettement inférieure à celle du Wi-Fi et représente moins d'un pour cent des radiations émises par un smartphone.
Le recours au cœur comme outil biométrique n'est pas une nouveauté. Mais, jusqu'à présent, les travaux portaient sur la signature du rythme cardiaque, qui présente des traits uniques. Nous vous avions déjà parlé d'identification cardiaque, une technologie biométrique mise au point par une chercheuse de l'université canadienne de Toronto et qui avait donné naissance au bracelet Nymi (lire l'article). Le Cardiac Scan se présente comme une solution encore plus simple pour l'utilisateur, qui doit simplement se placer en face du radar Doppler pendant quelques secondes. Mais encore faut-il que les chercheurs parviennent à miniaturiser leur dispositif pour l'intégrer dans un terminal mobile ou un ordinateur. C'est ce qui sera sans doute le plus difficile.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 

9 novembre 2017
L'assistant robotisé de Sony s'appelle Xperia Hello

Tout comme les assistants de Google, Apple ou Amazon, le Xperia Hello est à l’origine un assistant vocal connecté que l’on peut placer dans un salon... Lire la suite

 

4 novembre 2017
Le premier poids lourd électrique se nomme E-Fuso Vision One

Présenté au salon de Tokyo, le camion E-Fuso Vision One, de Daimler, est le premier poids lourd électrique. Il offre une autonomie de 350 km et peut emporter onze tonnes de charge utile... Lire la suite

   

3 novembre 2017
Ce propulseur à ion rend Mars accessible en 17 jours

Un propulseur à ion développé par la NASA a brisé plusieurs records lors d’une série de phases tests. Les responsables espèrent envoyer les premiers astronautes sur Mars d'ici 20 ans... Lire la suite

 

3 novembre 2017
Le tableau électrique connecté Resi9 se fond dans le décor

Surfant sur le phénomène des maisons connectées, Schneider Electric a su s'adapter en proposant ce tableau électrique au design moderne et esthétique, s'intégrant parfaitement dans votre habitation... Lire la suite

   

1er novembre 2017
La lampe Mobiya de Schneider Electric recharge vos appareils

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, commercialise sa lampe solaire Mobiya depuis quelques mois en France... Lire la suite

 

31 octobre 2017
Le robot Forpheus est entraîneur de tennis de table

Forpheus est un robot joueur de tennis de table un peu particulier : il cumule le rôle de partenaire et celui de coach... Lire la suite

   

31 octobre 2017
Les voitures autonomes pourront voir dans les angles morts

Développé au MIT, un système subtil d'analyse d'image détecte des personnes et des objets en mouvement dans des angles morts en observant leurs ombres... Lire la suite

 

30 octobre 2017
Les battements du coeur remplaceront les mots de passe

Le développement de ce système baptisé Cardiac Scan a nécessité trois années de travail. La numérisation détecte la géométrie, la forme et la taille du cœur d'une personne pour l'identifier... Lire la suite