Le taxi entièrement autonome débarque à Paris

 

Dans un avenir proche, l'augmentation de la population citadine va irrémédiablement provoquer la congestion des centres-villes, l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre, le développement de la circulation automobile et de l'accidentologie associée. Ces conséquences soulèvent la question de la mobilité urbaine. La start-up lyonnaise Navya tente d'y répondre en dévoilant en grande pompe le prototype de son taxi sans conducteur Autonom Cab, dont les tests devraient débuter en 2018 à Paris.

 

En novembre 2017, à la Cité du Cinéma, la star était une voiture et, plus exactement, un véhicule autonome et électrique. Celui de la société Navya qui a présenté son prototype Autonom Cab devant un parterre de ministres et de journalistes.
Géants de la high-tech et constructeurs automobiles travaillent depuis des années sur le développement de la voiture autonome. Mais des start-ups moins médiatisées s’activent aussi dans ce secteur comme Navya. Cette start-up lyonnaise s’est bâti une solide réputation avec Autonom Shuttle, une navette électrique sans chauffeur transportant 15 personnes dans les centres urbains. Elle est actuellement testée dans le monde entier, à Las Vegas, notamment, mais également en France, sous l'égide de Kéolis qui appartient à 70% à la SNCF. Son fondateur Christophe Sapet, est un ancien dirigeant d’Infogrames et partenaire de Bruno Bonnell.
Autonom Cab est la suite logique de ces premiers succès en matière de véhicule autonome. Mais il s’agit cette fois de se concentrer sur un concept différent de taxi, disponible en libre accès et en permanence grâce à une application mobile. Le modèle retenu est celui d’un monospace pouvant accueillir jusqu’à 6 passagers. Sa vocation est de réaliser de courts trajets afin de désengorger les centres villes. Il est équipé de 6 caméras, 10 capteurs lidars, 4 radars, 2 antennes de positionnement par satellite et une centrale inertielle. Chaque unité coûte environ 260000 euros.
Pas de poste de pilotage, ni volant et pédales de prévus pour l'Autonom Cab. L'originalité de la démarche de Navya est de développer une solution tout-en-un comprenant à la fois le matériel et le logiciel. A l'opposé d'un Waymo, par exemple, qui se contente de proposer son système de navigation à des constructeurs. Les tests de l'Autonom Cab débuteront en 2018 dans les rues de Paris avec une commercialisation possible d'ici 2022.

 
 
 
 

 
 
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite