Le straddling bus pourra enjamber les embouteillages chinois
 
Le straddling bus est un concept de bus-tunnel électrique sur rails sous lequel les voitures peuvent circuler. Cet engin étonnant est présenté comme une alternative au métro. Il serait moins onéreux à déployer et permettrait d'éviter les embouteillages monstres qui paralysent les grandes villes de Chine.
 
Un bus de ville capable de transporter jusqu’à 1.400 passagers en circulant non pas sur mais au-dessus de la route ? L’idée, que l’on pourrait croire tout droit sortie d’un récit de science-fiction, est sur le point de se concrétiser en Chine. Le straddling bus, que l’on peut traduire par « bus chevauchant » est un véhicule de transport en commun inédit. On peut le décrire comme un bus dont la largeur de 7,8 mètres occuperait l’équivalent de deux voies de circulation. L’engin est perché à 2,2 mètres et il roule sur des rails intégrés de part et d’autre de la chaussée. Un enjambeur géant en quelque sorte.
La largeur et la hauteur sont suffisantes pour que des voitures circulant sur deux voies parallèles puissent passer sous le bus, comme si elles traversaient un tunnel. Ce bus électrique à accordéon aura une vitesse maximale de 60 km/h. Une solution moins onéreuse que la création de lignes de métro. En effet, selon Song Youzhou, l’ingénieur qui a imaginé ce bus du futur, son coût n’excéderait pas 15 % de celui d’un métro.
De plus, d’après lui, un straddling bus pourrait remplacer 40 bus classiques et ainsi réduire la consommation annuelle de carburant de 800 tonnes et les émissions de carbone de près de 2.500 tonnes. L’intérêt écologique semble évident alors que de nombreuses villes chinoises étouffent littéralement sous les émissions polluantes provoquées principalement par les industries et la circulation routière.
Le développement économique de la Chine, avec à la clé l’amélioration du niveau de vie de millions de personnes, a entraîné un essor fulgurant du nombre de voitures. Chaque année depuis 2010, plus de 20 millions de nouveaux automobilistes viennent grossir le trafic en Chine. Les conditions de circulation sur les axes les plus fréquentés sont cauchemardesques et engendrent une hausse des comportements agressifs voire violents.
Face à ce défi colossal, l’idée du bus enjambeur ne paraît plus si délirante. Encore faut-il que le projet aboutisse… car l’idée ne date pas d’aujourd’hui. Le concept fut imaginé dès 1969 par deux architectes, Craig Hodgetts et Lester Walker, qui voulaient repenser la ville de New York. Quarante ans plus tard, Song Youzhou a repris l’idée à son compte et proposé ce straddling bus.
Lors du salon International High-Tech Expo qui s’est tenu en mai 2016 à Pékin, Transit Explore Bus, la société fondée par Song Youzhou, est venue avec une maquette animée que le public a pu admirer. Un prototype taille réelle est en cours d’assemblage et sera testé cet été dans la ville de Changzhou (province du Jiangsu).
 
 
 
 
   
   

 
   
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite