Le robot Octobot est dépourvu d'électronique et de batterie

Fabriqué par impression 3D, le robot-pieuvre Octobot conçu en 2016 à l'université d'Harvard est dépourvu d'électronique et de batterie. Il se déplace sous l'effet d'une réaction chimique qui libère un gaz mis sous pression pour servir de propulseur. De tels robots pourraient servir à l'exploration et la surveillance des océans, voire à un usage militaire.

 

L'intérêt des robots mous est multiple. Ils sont agiles, capables de s'adapter facilement à une variété de terrains et vraiment très résistants. Les chercheurs en robotique de l'université d'Harvard, qui s'intéressent de près aux robots mous, ont mis au point un tout nouveau prototype inspiré de la pieuvre. Baptisé Octobot, il a été fabriqué en silicone par impression 3D. Ce robot n'a aucune partie rigide : pas de squelette, de composants électroniques ni de batterie. Et pourtant, il se déplace de façon totalement autonome.
En fait, l'Octobot est mu par une réaction chimique, provoquée par le contact entre du platine et du peroxyde d'hydrogène qui libère un gaz, lequel circule à travers des chambres pneumatiques dans le corps du robot pour actionner ses huit tentacules qui le propulsent dans l'eau. Un circuit microfluidique contrôle la diffusion du peroxyde d'hydrogène stocké dans un réservoir qui assure entre 4 et 8 minutes d'autonomie à ce prototype.
Pour le moment, l'Octobot ne peut pas changer de direction, mais les chercheurs d'Harvard travaillent sur l'incorporation de capteurs qui lui permettront de détecter son environnement pour pouvoir ramper et nager. Le dispositif de propulsion peut, semble-t-il, être aisément dimensionné pour mouvoir des robots de plus grande taille et de différentes formes.

   
 
 
 
 

 
 
 
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite