Le robot Leka aide les enfants autistes à mieux communiquer

 


Leka est une start-up française créée en 2014 dans le but de soigner l’autisme avec des jouets intelligents. Son premier produit n’est pas un robot comme les autres. Leka est un robot sphérique qui rappelle BB-8 de Star Wars, spécifiquement conçu pour répondre aux besoins des enfants atteints d’autisme.

 
En France, les chiffres des personnes atteintes d’autisme ou de trouble du spectre de l’autisme (TSA) varient de manière significative, atteignant 650000 personnes, selon la Haute Autorité de la Santé, soit une personne sur 150 contre une personne sur 100 dans le reste du monde.
Les enfants autistes sont bien souvent plongés dans un environnement où les stimulations sensorielles se trouvent décuplées. Cela participe de leurs difficultés à appréhender leur milieu par les sens. C’est pourquoi il leur est compliqué d’identifier les émotions des autres personnes et, inversement, d’exprimer les leurs. Pour aider ces enfants, il existe de multiples solutions qui consistent généralement à se concentrer sur l’un de ces sens à la fois, pour ne pas perdre l’attention de l’enfant. On utilise donc des renforcements, qu’il s’agisse de musique, de vibrations, de lumières… Le robot de Leka les rassemble tous.
Selon les associations qui militent pour aider les autistes, trois éléments caractérisent l’autisme : un trouble de la communication, une perturbation des relations sociales et des troubles du comportement. C’est à ce triple problème que Leka entend répondre avec son petit robot. Leka est un robot interactif qui dispose de différentes fonctionnalités répondant aux attentes d’un enfant autiste. Il est prévisible, simpliste et attachant. Il permet à l’enfant de jouer dans un environnement stable et donc apaisant, ce qui lui permet d’apprendre et de se développer petit à petit sans brusques changements.
Le robot a quatre capacités principales : il peut jouer de la musique, montrer ses émotions grâce à des pictogrammes et des images, se déplacer et vibrer et enfin parler. Le but étant de favoriser le développement des capacités motrices, communicationnelles et sociales de l’enfant. A la fois ludique, éducative et divertissante, la boule Leka est le parfait compagnon quelle que soit la situation.
De nombreuses applications seront à terme intégrées dans le robot. Il pourra donc jouer à cache-cache, à Traveling Leka, une application qui propose à l’enfant de porter le robot jusqu’à des pastilles de couleurs disposées dans la maison. Le robot s’allume d’une couleur et l’enfant doit faire correspondre les deux. Leka est le compagnon de route de l’enfant, il l’aide dans toutes les activités quotidiennes : lavage de dent, habillage, repas, apprentissage… Pour ce faire, le robot est doté d’un écran qui fait défiler des images et pictogrammes, de hauts-parleurs et d’un émetteur de lumière pour réagir de façon très perceptible avec l’enfant qui a d’ordinaire des difficultés à identifier les émotions et pensées de ses proches.
Enfin, du côté des parents et enseignants, Leka a également mis au point une plate-forme en ligne pour mettre en relation les familles et les professionnels. Toutes les données enregistrées par le robot pourront être envoyées sur cette plate-forme pour assurer un suivi détaillé de l’évolution comportementale de l’enfant.
Ladislas de Toldi, le PDG de la compagnie, estime qu’un prix compris entre 700 et 800 dollars reste « raisonnable » par rapport au coût des jouets visant à accélérer le développement cognitif qui peut atteindre des milliers de dollars. La livraison est programmée pour février 2018.
 
 
 
 
   
   

 
   
 
 
 
   


 
 
 
L'actualité des nouvelles technologies


 
21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome


 
19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones

15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

 
14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?