Le foulard connecté Wair vous protège de la pollution

 

La pollution représente l’un des plus gros problèmes de ce siècle, tant pour l’environnement que pour notre santé. 3 millions d’êtres humains meurent chaque année à cause de la pollution de l’air, dont 48000 français en 2016. Caroline Van Renterghem, styliste française, a donc créé Wair, un foulard anti-pollution connecté à une application.

 
À long terme, la pollution peut avoir des effets néfastes sur la santé comme l’affaiblissement du système immunitaire, les risques de cancers, les allergies, les maladies cardiovasculaires et bien d’autres. Quotidiennement, nous respirons des toxines sans en avoir réellement conscience. Il suffit d’être en vélo ou en scooter derrière une voiture, ou de marcher dans une métropole pour inhaler du monoxyde de carbone, du dioxyde d’azote ainsi que de fines particules détruisant notre santé à petit feu. Ce constat alarmant a résonné comme un écho dans les oreilles de Caroline Van Renterghem qui « n’a plus envie de se laisser asphyxier ».
Afin de protéger les personnes les plus exposées, Caroline Van Renterghem a créé un foulard anti-pollution baptisé Wair. Doté d’un masque ajustable et confortable, Wair est composé d’un filtre divisé en trois parties : un filtre enrichi au charbon actif, un deuxième anti-particules et le dernier bactéricide. Grâce à ces trois couches, 99 % des polluants sont filtrés. De plus, Wair se veut tendance, car nombreuses sont les personnes réticentes aux masques anti-pollution à cause de leur esthétique.
Wair est connecté à votre smartphone via Sup’Airman, une application gratuite conçue dans un esprit de prévention. En effet, l’application vous enverra une alerte lorsque vous rentrerez dans une zone où la pollution y est nocive. Elle vous offre l’opportunité de modifier votre rythme de vie en période de pic de pollution grâce à des itinéraires bis ou des conseils adaptés.
L’entreprise française a pour ambition de s’exporter en Chine, mais pour le moment, sa capacité de production ne lui permet pas de conquérir le marché international. Par ailleurs, les foulards seront livrés dès 2017 pour un prix compris entre 60 et 110 euros.
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
   


































 
 
 

21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome

L’enseigne Franprix teste actuellement dans l’un de ses magasins parisiens un petit droïde autonome capable de transporter 40 kg de produits jusqu’au domicile des clients. Deux grandes roues entourant un caisson carré surmonté d’un gyrophare rouge. Voilà à quoi ressemble cet étrange robot livreur qui fait des allers et retours sur le trottoir.


19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd

Dans la vidéo en bas de cette page, Boston Dynamics a attelé dix SpotMini à un camion. La meute de robots-chiens tire le poids lourd, dont le poids n'est pas précisé, sur quelques dizaines de mètres. C’est à la fois impressionnant, rigolo et mignon. Le constructeur indique que la route présente une pente d'environ un degré.


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones


15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?