Le bras robotique Swift est facilement programmable

 

L'application des bras robotiques ne se limite plus à l’industrie où ces appareils montent souvent des pièces à une rapidité effarante. Ils arrivent désormais sur les bureaux et peuvent être des assistants efficaces ou bien une source de distraction. C’est le cas de Swift, un bras robotique produit par UFactory.

 
Au premier abord, Swift ressemble à une petite grue, mais l’apparence est trompeuse puisque l’appareil peut effectuer des tâches très complexes. En effet, il est capable de dessiner, graver au laser, saisir des objets, peindre, ou encore faire de l'impression 3D, d’après le programme entré par l’utilisateur. Le langage utilisé est celui d’UFactory est à la fois intuitif et graphique. Il suffit d’assembler des blocs de fonctions et de régler leur valeur.
Swift d’UFactory a la capacité de reproduire le geste de l’utilisateur. Il peut ainsi tourner indéfiniment une cuillère dans une tasse de café. L’interface du robot repose sur le logiciel UARM Studio à partir duquel il est possible de le programmer, mais également de le contrôler à la souris ou au clavier. L’application se décline aussi en une version mobile qui ouvre de nombreuses possibilités.
Le prototype est disponible en une version pro ou standard. Par ailleurs, la tête du robot est interchangeable allant d’un accessoire d’impression 3D, à un ventilateur ou bien un gant avec une plume. La première livraison est prévue pour mai 2017 au prix de 280 €.
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
   


































 
 
 

21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome

L’enseigne Franprix teste actuellement dans l’un de ses magasins parisiens un petit droïde autonome capable de transporter 40 kg de produits jusqu’au domicile des clients. Deux grandes roues entourant un caisson carré surmonté d’un gyrophare rouge. Voilà à quoi ressemble cet étrange robot livreur qui fait des allers et retours sur le trottoir.


19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd

Dans la vidéo en bas de cette page, Boston Dynamics a attelé dix SpotMini à un camion. La meute de robots-chiens tire le poids lourd, dont le poids n'est pas précisé, sur quelques dizaines de mètres. C’est à la fois impressionnant, rigolo et mignon. Le constructeur indique que la route présente une pente d'environ un degré.


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones


15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?