Le bracelet Proof vous alerte si vous buvez trop d'alcool

 

Pour ceux qui souhaitent tester leur taux d'alcoolémie plus discrètement qu'avec un éthylotest, il y a désormais un gadget high tech, le Proof. Ce bracelet connecté ne compte pas bêtement votre nombre de pas et ne se contente pas d'estimer la qualité de votre sommeil. Il s'attelle à un vrai enjeu de société, savoir si vous avez trop bu.

 
Présenté par Milo Sensors au CES de Las Vegas, il permet, en effet, de mesurer votre taux d’alcoolémie en temps réel. Pour le look, le fabricant s’est sans aucun doute inspiré des premiers modèles de Fitbit. Le bracelet est assez fin et dispose en son centre d’un affichage à LED et d’un vibreur. Au dos, on trouve un espace pour glisser une cartouche. C’est elle qui mesurera le taux d’alcoolémie à partir de la transpiration de l’épiderme de l’utilisateur. Milo Sensors ne donne pas davantage de détails. Le fabricant précise toutefois qu'il faudra changer de cartouche toutes les douze heures.
L’appli compagnon permet de régler des alarmes. On peut ainsi lui demander de vibrer lorsque le taux d’alcoolémie limite autorisé pour prendre le volant est atteint ou d'envoyer une notification à une ou plusieurs personnes. Elle indique également le moment à partir duquel votre corps sera débarrassé de toute trace d’alcool.
"Grâce à ce bracelet, lorsque je sors mon smartphone, personne ne sait si je consulte mes messages ou si je vérifie mon taux d’alcoolémie, a expliqué Evan Strenk, PDG de Milo Sensors, à l’un de nos confrères américains. On agit en toute discrétion."
Dans un premier temps et courant 2017, le bracelet sera proposé aux Etats-Unis seulement, via une campagne de financement participatif sur Kickstarter. Son prix devrait osciller entre 100 et 150 dollars. On ne connaît en revanche pas le prix des cartouches... Il est bien possible que les capitaines de soirée aient encore de belles nuits devant eux.
 
 
 
 
   
   

 
   
 
 
 
   


































 
 
 

21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome

L’enseigne Franprix teste actuellement dans l’un de ses magasins parisiens un petit droïde autonome capable de transporter 40 kg de produits jusqu’au domicile des clients. Deux grandes roues entourant un caisson carré surmonté d’un gyrophare rouge. Voilà à quoi ressemble cet étrange robot livreur qui fait des allers et retours sur le trottoir.


19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd

Dans la vidéo en bas de cette page, Boston Dynamics a attelé dix SpotMini à un camion. La meute de robots-chiens tire le poids lourd, dont le poids n'est pas précisé, sur quelques dizaines de mètres. C’est à la fois impressionnant, rigolo et mignon. Le constructeur indique que la route présente une pente d'environ un degré.


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones


15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?