Mastercard mise sur la reconnaissance faciale pour les paiements sur mobiles
 
Mastercard va introduire une option de validation des paiements depuis un mobile en se servant de la reconnaissance faciale. Le service sera disponible à partir de l'été 2016 dans une douzaine de pays. L'entreprise réfléchit aussi à utiliser les battements du cœur comme outil biométrique.
 
Alors qu’un nombre croissant de transactions s’effectuent via des smartphones, des tablettes ainsi que des montres connectées, la gestion des mots de passe et autres code PIN devient problématique. La biométrie est considérée comme l’une des alternatives les plus prometteuses pour sécuriser les paiements depuis des terminaux mobiles. Plusieurs fabricants, dont Apple et Samsung, ont choisi la voie des empreintes digitales en intégrant des lecteurs dans leurs modèles respectifs. Mais cette solution biométrique, que l’on trouve sur certains modèles moyen ou haut de gamme, n’est pas la seule envisagée.
Le géant de la carte bancaire Mastercard vient d’annoncer le déploiement de sa solution biométrique dans le courant de l’été 2016 aux États-Unis et au Canada ainsi que dans plusieurs pays européens. Le système est assez simple. On commence par installer l’application mobile MasterCard Identity Check sur son smartphone puis l’on prend un selfie à l’aide de la caméra frontale. Le logiciel crée alors une cartographie du visage, stockée sous forme d’algorithme sur les serveurs de l’entreprise, qui ne conserve donc pas une photo de la personne.
Au moment de payer un achat, l’utilisateur doit regarder la caméra frontale et cligner des yeux. Pourquoi donc ? Pour s’assurer qu’un petit futé ne cherche pas à duper le système en plaçant une simple photo de la personne devant l’objectif. Et pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les autoportraits, l’application peut également fonctionner avec les empreintes digitales.
Mastercard a testé cette solution aux Pays-Bas fin 2015. 750 détenteurs de carte bancaire de la banque ABN AMRO ont utilisé l’application pour payer leurs achats depuis un mobile. « Les participants au test ont accueilli avec enthousiasme le paiement biométrique, et suite à la phase pilote, la grande majorité d’entre eux a souhaité continuer à utiliser leur empreinte digitale ou la reconnaissance faciale pour finaliser leurs paiements », affirme Mastercard. « Mastercard est prêt à commercialiser l’identification biométrique dans la plus grande partie de l’Europe pour la fin de l’année 2017. La France pourrait donc en effet bénéficier de cette nouvelle technologie dans un futur proche. Il reste aux banques à l'adopter. »
L’entreprise planche également sur une autre solution biométrique qui consiste à utiliser les battements du cœur. Un essai concluant a été réalisé avec le bracelet Nymi. L’intérêt d’un tel dispositif est qu’il est transparent pour l’utilisateur car il fonctionne en permanence. Dans les années qui viennent, cette technologie pourrait bien s’imposer dans les bracelets d’activité et les montres connectées.
 
 
 
 
   
 
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite