La nouvelle version du robot chien Aibo de Sony

 

Le premier modèle de ce chien robot  a été commercialisé il y a 18 ans. Truffé de capteurs et dopé à l'intelligence artificielle, il revient dans une nouvelle version prévue pour 2018. Lors de sa sortie en 1999, Aibo, le robot chien de Sony, est rapidement devenu la coqueluche des amateurs de gadgets, notamment des Japonais, très friands de robotique.

 

Pourtant onéreux (environ 1800 euros), Aibo a été écoulé à 15 millions d'exemplaires dans le monde jusqu'à l'arrêt de sa commercialisation en 2006. Sony ayant fermé le service après-vente de son robot chien en 2014, de nombreux propriétaires nippons, très attachés à celui qu'ils considéraient comme un véritable compagnon, ont même participé à un service funéraire pour les Aibo.
Bonne nouvelle pour ces malheureux : Sony a finalement décidé de ressusciter Aibo. La firme japonaise vient de présenter une nouvelle version de son robot chien qui sortira début 2018. Son design est beaucoup plus abouti que pour le premier modèle, avec notamment deux écrans Oled en guise d'yeux qui lui permettent de véhiculer des expressions.
Techniquement, cet Aibo 2 est beaucoup plus sophistiqué que son prédécesseur. Ses articulations lui assurent 22 degrés de liberté au niveau de la tête, la bouche, le cou, les pattes, les oreilles et la queue. Le robot embarque toute une série de capteurs (mouvements, distance, luminosité, pression, gyroscope) répartis sur le dos, la mâchoire, la tête, le postérieur, mais aussi des microphones, un haut-parleur et deux caméras fish-eye pour cartographier son environnement. Aibo sait reconnaître ses maîtres, peut les comprendre lorsqu'ils lui parlent et réagir aux caresses. Il peut fonctionner pendant deux heures avant de devoir être rechargé.
Sony fait également appel à l'intelligence artificielle et à l'apprentissage profond pour faire évoluer le comportement du robot au fil de ses interactions. Par ailleurs, le robot chien est connecté à une plateforme de cloud computing qui collectera les données de tous les Aibo en service afin de créer une base de connaissance commune censée améliorer leur intelligence.
Dans un premier temps, Aibo sera vendu au Japon à partir du 11 janvier au tarif de 1500 euros, plus un abonnement au service cloud de 22 euros par mois.

 
 
 
 

 
 
 

 
   


































 
 
 

Une peau robotique anime des objets inertes

Des chercheurs ont mis au point une peau élastique multifonction, dotée de capteurs et d'actionneurs, qui peut apporter le mouvement à des objets inertes... Lire la suite

 

Ce robot menuisier construit vos meubles à votre place

AutoSaw est un système robotique qui permet à des novices de concevoir des meubles en bois sur ordinateur puis d'en confier la découpe à des robots... Lire la suite

 
 

Les robots aussi ont fait du ski aux Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang ont fait des heures supplémentaires pour présenter la technologie de la robotique coréenne, avec des robots qui ont participer à des tournois de ski... Lire la suite

 

Ce robot nettoie la cuvette des toilettes à votre place

Ce robot nettoie automatiquement les toilettes grâce à un système alimenté par une batterie rechargeable. Plus besoin de se salir les mains, il fait tout le sale boulot à votre place... Lire la suite

   
 

La Vendée teste un marquage au sol dynamique dotée d'un éclairage à Led

La commune de Montréverd teste une portion de route « intelligente » nommée Flowell. Dotée d'un système d'éclairage à Led, elle permet de modifier le marquage au sol de façon dynamique... Lire la suite

 

Le guidon connecté Wink est nantais et récompensé aux Etats-Unis

Utiliser le GPS de son smartphone pour trouver son chemin, c’est pratique, sauf quand on est à vélo. Voilà pourquoi la start-up Velco a conçu Wink, un guidon connecté au service des cyclistes... Lire la suite

 
 

Ce système rend transparente la voiture qui vous précède

Valeo a présenté sa technologie baptisée Xtravue qui permet d'effacer les autres voitures qui circulent devant vous. Le conducteur peut ainsi anticiper les dangers de la route... Lire la suite

 

La citadine électrique de Valeo coûte seulement 7500 euros

L'équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d'une autonomie de 100 km... Lire la suite