Heli-on le panneau solaire flexible et portable pour smartphone
 
Les panneaux solaires compacts existent déjà, mais en termes de portabilité, beaucoup sont trop petits pour générer des quantités pratiques et utiles d’électricité sur de courtes périodes. Heli-on améliore la production d’énergie portable avec une cellule solaire souple qui se déroule depuis un boîtier compact pour récupérer plus de rayons.
 
Pour un possesseur de smartphone, tous les moyens sont bons pour gagner en autonomie. Quoi de mieux que de ne plus dépendre de prise électrique pour pouvoir recharger son téléphone ? Il suffit d’un peu de soleil, et grâce à HeLi-on, il est possible de recharger son smartphone. Le constructeur danois InfinityPV à l’origine de l’objet, n’est pas nouveau venu dans le domaine, puisqu’il est spécialisé dans la fabrication de panneaux photovoltaïques.
Le Heli-on est conçu avec des cellules solaires polymères imprimées directement sur une feuille de plastique. Le matériau à base de carbone est renouvelable, non toxique, et suffisamment mince pour être roulé dans un rangement pratique. Même avec les cellules protégées par une feuille de chaque côté, le panneau souple mesure moins d’un millimètre d’épaisseur, ce qui lui permet d’être roulé dans un boitier qui mesure 11,3 x 3,6 x 2,8 cm et pèse 105 g.
Le boîtier inclut une batterie rechargeable de 2600 mAh qui stocke l’électricité produite par les panneaux solaires flexibles lorsqu’ils sont déployés. Les cellules solaires sont conçues pour générer jusqu’à 3 W de puissance dans des conditions classiques, et l’électricité stockée dans la batterie alimente des appareils à travers un port USB. InfinityPV précise qu’il faut laisser l'objet environ 2 à 3 heures au soleil, ou branché à une prise, pour recharger entièrement sa batterie de 2600 mAh. Une fois le Heli-on rechargé, les panneaux s'enroulent à l’intérieur du tube et l’objet redevient une batterie nomade tout à fait classique. Une excellente alternative manifestement face aux chargeurs solaires classiques, par définition plutôt encombrant pour être efficaces.
 
 
 
 
 
   
 
 
 
 
   


































 
 
 

21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome

L’enseigne Franprix teste actuellement dans l’un de ses magasins parisiens un petit droïde autonome capable de transporter 40 kg de produits jusqu’au domicile des clients. Deux grandes roues entourant un caisson carré surmonté d’un gyrophare rouge. Voilà à quoi ressemble cet étrange robot livreur qui fait des allers et retours sur le trottoir.


19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd

Dans la vidéo en bas de cette page, Boston Dynamics a attelé dix SpotMini à un camion. La meute de robots-chiens tire le poids lourd, dont le poids n'est pas précisé, sur quelques dizaines de mètres. C’est à la fois impressionnant, rigolo et mignon. Le constructeur indique que la route présente une pente d'environ un degré.


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones


15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?