Energysquare le chargeur sans fil et sans induction

Recharger un ou plusieurs téléphones, une tablette ou un ordinateur portable en les posant simplement sur un fin plateau : c'est l'ingénieuse innovation d'EnergySquare, une jeune pousse française repérée sur la plateforme EDF Pulse & You. Sans fil et sans induction,  le principe, se présente comme universel et sera en partie disponible en open-source.
Qu’ont en commun nos smartphones, ordinateurs portables, tablettes tactiles ? Ils passent en général beaucoup de temps posés sur un bureau, un meuble, une table… « Nous voulions trouver un moyen de capitaliser sur le temps que nos smartphones et tablettes passent posés sur une surface plate », explique Timothée Le Quesne, patron d’EnergySquare. Avec un de ses camarades de promotion de Télécom ParisTech, il s’est attelé à développer une solution de charge sans fil différente des systèmes par induction qui sont aujourd’hui les plus répandus. « Nous cherchions à offrir une source d’énergie disponible partout, pour ne pas avoir à penser à charger ses appareils », poursuit le jeune dirigeant.


Ainsi est née la solution EnergySquare. Elle se présente sous la forme d’une bande autocollante à plaquer à l’arrière d'un smartphone ou d'une tablette et qui se branche à la prise physique de l’appareil : micro USB pour les terminaux Android, Lightning pour les iPhone et iPad et même le nouveau standard USB-C. À chacune des deux extrémités de l’autocollant, un contacteur. Ce sont eux qui permettent la charge dès que l’appareil est posé sur un plateau branché au secteur. Mesurant 30 x 30 centimètres, il ressemble un peu à un échiquier ultra plat composé de petites dalles conductrices. Lorsque les électrodes de l’autocollant sont en contact simultané avec deux dalles, la charge s’enclenche automatiquement. « Tant qu’il n’y a pas de batterie détectée, la surface du plateau reste inerte, précise Timothée Le Quesne. On peut poser ce que l’on veut dessus, il n’y a aucun danger. »

D’après EnergySquare, son système serait aussi efficace qu’un chargeur filaire. Selon les dimensions, il est possible de recharger trois à quatre smartphones en même temps et à la même vitesse. La technologie employée ne dégage aucune onde électromagnétique, et n’entraîne pas de perte de courant ni de vitesse de charge. Contrairement à l’induction qui nécessite un positionnement précis du terminal pour que la charge puisse s’enclencher, les appareils mobiles peuvent se recharger sur l'Energysquare sans exiger une position précise. Cependant, le système ne peut pas fonctionner sous une coque de smartphone, mais l'équipe d'Energysquare travaille sur des coques avec connecteurs incorporés.
L’autocollant a été pensé pour être personnalisé avec des formes et des couleurs. « Il peut même faire office de support de communication pour des marques ». Sa durée de vie maximale est de quatre à cinq mois et le coût unitaire inférieur à un euro. Disponible en 2017, un kit comprenant cinq autocollants et un plateau de charge coutera environ 60 euros.
Les concepteurs d'Energysquare espérent voir émerger un écosystème qui aille au-delà des smartphones et tablettes. La prochaine priorité sera les ordinateurs portables, mais aussi les drones, avec des stations de charge automatiques, ou encore les enceintes nomades sans fil.