Cette montre connectée est alimentée par la chaleur humaine

La Matrix PowerWatch est le premier appareil alimenté par thermoélectricité, et plus précisément par la chaleur du corps. Cette technologie inédite lui garantit une autonomie illimitée, car elle dispense du besoin de recharger ou de remplacer la batterie. Il s’agit d’une réponse efficace aux critiques fréquentes concernant l’autonomie des montres connectées disponibles sur le marché. Constitué d’aluminium aéronautique, l’objet conserve une certaine élégance mais n’est pas un objet de mode. Notons que cette smartwatch est étanche jusqu’à 50 mètres.

Cependant, aucune fonctionnalité liée à la natation n’est implémentée. Cette étanchéité n’est donc pas spécialement utile. On retrouve des fonctionnalités de suivi d’activité traditionnelles, telles que le décompte de pas ou la qualité du sommeil. Le nombre de calories brûlées est mesuré grâce à la thermo-électricité. L’énergie générée par le corps est également calculée. Les statistiques sont conservées pendant un an, et synchronisées avec l’application compagnon pour smartphone.
Selon Akram Boukai, co-fondateur et CEO de Matrix, la technologie thermoélectrique de l’entreprise devrait permettre d’alimenter de nombreux produits divers et variés, évitant de devoir remplacer ou recharger les batteries depuis une source extérieure.


Parallèlement à la présentation de ce produit, l’Université du Texas travaille sur une technologie de collecte de chaleur pour alimenter les objets connectés. Selon Choongho Yu, professeur à l’Université du Texas A&M, c’est la première fois qu’on découvre qu’un électrolyte solide polymère peut produire un voltage important par induction thermique.
C'est une avancée majeure pour les technologies thermiques. Dans un futur proche, cette technique d’alimentation pourrait servir à recharger l’Apple Watch ou le Fitbit Charge plus facilement. L’autonomie pourrait s’en trouver allongé, et peut-être même devenir éternelle.
La campagne de financement participatif de la Matrix PowerWatch s'est déroulée sur Indiegogo. Les livraisons commenceront en juillet 2017.

 
 
 
 
 
 
 
 
   


 
 
 
L'actualité des nouvelles technologies


 
21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome


 
19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones

15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

 
14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?