Ce mini PC de bureau est autonome et tient dans la main

A la fois PC de bureau et appareil mobile autonome, l'Ockel Sirius A est une nouvelle sorte d’hybride, compacte et prometteuse, qui aligne de très belles promesses. Lancé sur le site de financement participatif Indiegogo, ce mini PC sous Windows 10 a déjà largement dépassé son objectif de levée de fonds. Il faut dire que l’appareil est ingénieux. Son boîtier est suffisamment petit pour tenir dans la main et être glissé dans une poche. Il ne mesure que 12 cm de large, pour 8,5 cm de haut et 2 cm d'épaisseur pour sa tranche la plus large.
Mais sa compacité n'est pas tout. Il a été pensé autant pour être un petit PC transportable, qui peut être branché à un écran, un clavier et une souris, que comme appareil mobile, utilisable seul grâce à son écran tactile. Il embarque en effet une batterie 3000 mAh, qui est donnée pour lui assurer jusqu’à 4 heures d’autonomie en lecture vidéo.


Pour réussir ce tour de force, Ockel, petite société néerlandaise, a travaillé en partenariat étroit avec Microsoft pour permettre grâce à un mode Switch automatique qui permet de « transformer » le Sirius A en périphérique de saisie (clavier et/ou souris) dès qu’il est connecté à un écran. Bien entendu, pour plus de confort, il est possible d’utiliser un clavier et une souris externe qui seront branchés sur le mini PC soit en USB 3.0, soit en Bluetooth.
Car le Sirius A est plutôt riche en connectique malgré sa petite taille. Il offre ainsi deux ports USB 3.0, un port USB Type C, une prise HDMI, un port DisplayPort, un connecteur Ethernet, et même un port mini Jack.
Par ailleurs, pour pouvoir être utilisé comme un appareil mobile, le mini PC d’Ockel, embarque un microphone, un haut-parleur et une caméra en façade, pour les chats vidéo. Il contient également un accéléromètre, un gyroscope et même un magnétomètre. Son écran tactile de 6 pouces Full HD devrait permettre d’interagir directement et sans encombre avec la version de Windows 10 Familiale (64 bit) embarquée sur un espace de stockage flash de 64 Go - extensible avec une carte microSD.


Et pour faire tourner tout ça, Ockel a opté pour un processeur Intel Atom (quatre cœurs, cadencés de 1,6 à 2,56 GHz) et 4 Go de mémoire vive. La partie graphique, assurée par Intel également, devrait permettre la lecture de vidéo 4K.
En définitive, ce Sirius A semble capable aussi bien d’être un mini PC de bureau qu’un compagnon mobile. Ockel le présente même comme une plate-forme de jeux ou un mediaplayer connecté à votre téléviseur pour regarder des films ou streamer des contenus depuis Netflix, par exemple. Un produit incroyablement atypique qui devrait susciter au moins la curiosité, voire l’enthousiasme des plus geeks d’entre nous. Il est présenté à partir de 500 euros et devrait être disponible au mois de mai 2017.

 
 
 
 
 
 
 
 
   


 
 
 
L'actualité des nouvelles technologies


 
21 avril 2019
L'enseigne Franprix teste un robot-caddy autonome


 
19 avril 2019
Dix exemplaires de robots Spotmini tractent un poids lourd


17 avril 2019
La caméra infrarouge se démocratise sur les drones

15 avril 2019
L'intelligence artificielle assiste ce vélo électrique

 
14 avril 2019
Dans quel sens vont se déplier les smartphones pliables?