Les capteurs photo de 64 mégapixels débarquent sur les smartphones

Les smartphones sont devenus au fil du temps des objets capables de réaliser des photographies d’une qualité se rapprochant des appareils professionnels. Pour cela, ils peuvent remercier leurs capteurs, qui n’ont cessé de s’améliorer en, par exemple, gonflant leur nombre de mégapixels.
Actuellement, la référence en termes de capteur à grand nombre de mégapixels est à 48. Mais Samsung ne veut pas s’arrêter là, ce n’est pas assez. Ils viennent donc de dévoiler leur capteur pour smartphones ISOCELL Bright GW1 de 64 mégapixels.


En plus de cette augmentation de mégapixels, Samsung a annoncé que les pixels du capteur avaient une taille de 0,8 micron. Ceci est à comparer aux capteurs de l’iPhone XS, du Google Pixel 3 ou du Samsung Galaxy S10 qui sont à 1,4 micron (plus le pixel est grand, plus il capte de lumière, mieux c’est).
Sauf que la firme coréenne a intégré la technologie Tetracell sur ce capteur, qui permet de fusionner 4 pixels en un. La photo ne sera alors plus en 64 mégapixels mais en 16, avec une taille de pixels à 1,6 micron.


En basse luminosité, la qualité devrait être semblable à ce qu’offrent les capteurs haut de gamme actuels. Samsung a surtout souligné l’amélioration du HDR. En effet la gamme dynamique se mesure en décibels, et celle d’un « capteur conventionnel » monte à environ 60 dB tandis que celle du GW1 arrive à atteindre les 100 dB. Côté vidéo, le capteur pourra filmer en 4K et sera capable d’enregistrer des vidéos full-HD au ralenti jusqu’à 480 fps.
Ces capteurs devraient être disponibles pour les constructeurs dans le courant de l’année 2019 puisque leur production à grande échelle débutera sur la deuxième moitié de l’année.